Comment peut-on être architecte ?
  • L’atelier est tout entier dans le chemin qu’il a parcouru. La trace que nous avons laissée dans le paysage des villes et villages de Lorraine est la marque de notre engagement pour nos métiers. Notre pensée et notre désir sont dans nos actes.
    Notre pratique de l’architecture est faite de petits pas : des réalisations modestes, d’autres plus importantes et ambitieuses, mais toujours sincères.
    Notre culture est celle du terrain et des convictions.
    Nos connaissances académiques, fondamentales, se sont muées en expérience, enrichie des rencontres, des pratiques, des hasards et des succès ; de nos erreurs aussi bien sur. Pragmatique sans renoncer à l’analyse, en prise avec les contraintes socio-économique sans négliger la pensée critique, pluridisciplinaire, en s’appuyant sur la force des individualités : là est notre ambition collective.

    Si la philosophie consiste à comprendre le pourquoi d'un problème (Pierre Sansot), l’architecture est pour nous l’art de lui apporter une réponse. Pas somptueuse, pas nécessairement de celles que l’on considèrerait comme une œuvre, mais de ces créations dont on espère qu’on puisse dire « c’est un beau travail ». Nous ne renonçons à rien, et surtout pas à l’exigence de conscience.
La suite