Philosophie de Laurent KOWALSKI, janvier 1995
  • « La construction c’est fait pour tenir,
    l’architecture c’est pour émouvoir ».
    (LE CORBUSIER)



    Selon Platon, l’architecture est « art de production », il convient, en substance, de dissocier l’art de produire et l’art d’acquérir. Car il ne suffit pas de produire ; l’imitation reste une forme de production. L’architecture se doit de réaliser des corps, des manifestations et non des représentations. L’art de produire consiste à conduire jusqu’à l’éclosion ce qui vient. En revanche, l’art d’acquérir consiste à chasser, lutter, s’approprier, gérer, modifier, préparer à un usage.

    Selon Vitruve, l’édifice ne convient pas s’il n’est pas le fruit de la connaissance. Il doit s’ériger au croisement, au point de convergence de tous les savoirs. L’architecture n’est ainsi ni immédiate, ni évidente ; elle est l’indice d’une profondeur ou d’un relief, d’une spatialité qui la fonde, dès lors elle est composition et digne d’intérêt.
La suite