Philosophie de Noëlle VIX-CHARPENTIER, Mars 1998
  • « L’architecte, ouvrier de l’espace ».
    (Noëlle VIX-CHARPENTIER)



    L’architecte met en œuvre de la matière, mais surtout du vide.
    Il le structure en espaces définis par des fonctions diverses selon qu’il travaille en extérieur ou en intérieur. Il anime l’espace. Le même profond désir dirige son travail, afin que ces espaces deviennent par leur agencement, par la nature des matériaux employés, lieux d’habitation ou de passage.

    Les lieux se laissent révéler par la lumière, par la façon dont elle parvient à entrer dans l’espace, par la manière dont elle caresse les matériaux pour nous raconter leur modénature, leur histoire également. Les lieux se laissent révéler par le temps du parcours, par les rythmes variables, par les résistances, les masques et obstacles offerts à la vue, mais surtout au corps. Parcours à imaginer, à réinventer à chaque projet, même le plus humble, à toutes les échelles, construction d’une maison individuelle, d’un édifice public, dans le cadre d’un aménagement urbain ou d’une étude de zone à urbaniser.
La suite